cci-gers-concours         parrainage-ecocert

Christophe Favrot (société Plurielles) et Catherine Flurin (Ballo-Flurin Apiculteurs) sont les lauréats des Trophées 2013 du Concours national de la création agroalimentaire Bio.

Le 12 décembre 2013 sur le salon du SISQA, William Vidal (PDG d'Ecocert®), a décerné le Prix Création à Christophe Favrot, dirigeant de la société Plurielles (Finistère), qui a créé une gamme de produits fermentés frais, substituts végétaux du yaourt, 100% céréales dont la graine, l'eau et le ferment sont les seuls ingrédients.

Michel Doligé, Président de la CCI du Gers, a décerné le Prix Développement à Catherine Flurin, PDG de la société Ballo - Flurin Apiculteurs (Haute-Pyrénées), qui élargit sa gamme, et lance en ce mois de décembre 2013 un produit innovant : un stick de pollen polyfloral dynamisé bio au service de notre forme et vitalité.

Le Prix Création distingue un créateur ou une jeune entreprise agroalimentaire biologique pour le caractère innovant/original de son projet et son potentiel de développement. Les nominés catégorie"Création" : Les Fées du Potager (32), Happy Délices (26), Plurielles (29).

Le Prix Développement récompense une entreprise agroalimentaire de moins de 50 salariés ayant commercialisé en 2013, ou dont le lancement est prévu en 2014, un produit agroalimentaire certifié AB particulièrement innovant. Les nominés catégorie "Développement" : Alliance Verte (32), Au Fournil de Ceres (37), Ballot-Flurin Apiculteurs (65), Bio Planète (11), Breizh Avoan (35), Fransal (49), Nature & Aliments (44), Plurielles (29).

 

PRIX CREATION : CHRISTOPHE FAVROT, PLURIELLES (29) : Nomad'Yo, des yaourts 100% céréales dont la graine, l'eau et le ferment sont les seuls ingrédients.

 Christophe Favrot Namad'Yo

Le facteur déclenchant de Nomad’Yo fut une inspiration subite devant un champ de céréales : « et s'il était possible de faire d'une graine autre chose que de la farine? »

Les créateurs du projet, Nathalie Mouillot et son compagnon Christophe Favrot ont chacun eu au moins une bonne raison de s'investir dans ce projet.

Nathalie Mouillot, thérapeuthe et praticienne de Shiatsu est passionnée par le développement personnel. Depuis vingt ans elle accompagne des personnes à travers leurs projets personnels. De là à accompagner un projet d'entreprise ainsi que le groupe de personnes qui y participent ou participeront, il n’y avait qu’un pas à franchir : elle s'implique donc dans la réflexion sur les choix sociaux et économiques de l'entreprise.

Christophe Favrot est quant à lui passionné de fermentation et a pu mettre sa créativité au service d'une innovation : le « yaourt de céréales », 100 % végétal et vivant. Végétal et bio par choix éthique et technique, ce produit breveté est le fruit d'une expérience professionnelle de 25 ans dans le monde fermentaire. La structure qui héberge le projet Nomad'yo est la société PLURIELLES SARL, créée dans ce but en mai 2012 par Christophe Favrot et dont le siège social se situe à La Feuillée.Cette société, au capital de 1000 euros, a pour seul détenteur du capital Christophe Favrot.

 

La démarche bio s’inscrit au coeur du projet Nomad’Yo.

Dès le début de ses recherches en automne 2011 sur le yaourt de céréales, Christophe Favrot a travaillé sur les céréales d'origine biologique. La mise en valeur de la flore microbienne sauvage des céréales bio, lui est en effet apparue très vite essentielle pour la réussite du projet, car étant très diversifiée, elle permet, grâce à des fermentations contrôlées, de créer une très grande variété d'aliments aux vertus probiotiques. La flore microbienne des céréales issues de l'agriculture biologique semble être effectivement une source extraordinaire d'aliments, que ne peuvent apporter les graines traitées par fongicides et pesticides qui respectivement éliminent les champignons dont font partie les levures, flore essentielle de la fermentation céréalière, et perturbent la faune des insectes, or ces derniers jouent un rôle important dans le transport de la flore microbienne.

Depuis, 4 souches d'intérêt alimentaire issues de graines cultivées selon les principes de l'agriculture biologique ont été isolées. Ces 4 souches sont fondamentales pour la réussite des fermentations et font partie de la
souchothèque de la société.Par ailleurs, la volonté de soutenir une agriculture diversifiée et de travailler en coopération avec des producteurs locaux pour réduire les coûts de transports et les émanations de CO2 a également été un argument prépondérant dans la conduite du projet.

nomad'Yo yaourt 100% céréales

 

Nomad'Yo : des yaourts 100% céréales dont la graine, l'eau et le ferment sont les seuls ingrédients.

Nomad'Yo est le résultat d’une innovation alimentaire, une spécialité végétale fermentée de type yaourt, exclusivement à base de céréales sans gluten ni lactose, commercialisé depuis début 2013 dans une dizaine de magasins bio de Bretagne, et la mise au point d'un processus de fabrication artisanal comportant méthode
d'entretien du levain, outil de fermentation et de production, exploration de voies et réseaux de distribution locaux. Le constat fait à l'origine de la création de ce nouveau produit, est que le marché des produits frais fermentés de type yaourt, très dynamique, manque de produits à base de végétaux. Il existe depuis une vingtaine d'année un seul substitut du yaourt à base de graines, plus précisément, à base de graines de soja dont les marques les plus réputées en Europe sont Sojasun et Provamel. Aucune autre graine n'a été exploitée sans ajout d'additif gélifiant.

Christophe Favrot a mis au point une gamme de produits fermentés frais, substituts végétaux du yaourt à base de graines de céréales telles que le riz, le sarrasin, le millet, et d'autres types de graines telles que la châtaigne, le quinoa, l'amaranthe.

 

Un procédé de fabrication innovant.

La fermentation de graines végétales telles que le soja existe déjà. En revanche la fermentation de céréales est peu connue, hormis pour fabriquer du pain ou de la bière.

Le produit Nomad’Yo est une innovation car il s'apparente, par sa texture, son goût et ses propriétés à un yaourt, tout en étant 100 % constitué de céréale et d'eau. Il garantit un apport de probiotiques (bactéries de notre flore intestinale ayant un effet positif sur notre santé) en grande quantité. Par exemple, l'une des bactéries isolée du riz est connue pour ses effets stimulant de l'immunité, procurant également une amélioration de la santé digestive et une réduction de la diarrhée associée à la prise
d'antibiotique.

Traditionnellement, la texture caractéristique du yaourt est majoritairement obtenue grâce à la coagulation des protéines du lait : l'acidification lente due au processus fermentaire par les bactéries lactiques provoque une expansion des micelles de caséines puis leur précipitation au point iso-électrique. Parallèlement, la pasteurisation du lait (dénaturation des protéines solubles), l'homogénéisation de la matière grasse et la production d'exopolysaccharides par les bactéries lactiques jouent également un rôle. L'ensemble de ces phénomènes conduit à un coagulum onctueux.

La difficulté majeure pour obtenir un « yaourt » végétal à base de céréale vient du fait que les protéines céréalières sont insolubles dans l'eau, ce qui diminue leur fonctionnalité. Christophe Favrot a détourné cette difficulté en utilisant le pouvoir texturant de l'amidon de la graine céréalière. Néanmoins, la texture obtenue en chauffant l'amidon dans de l'eau est en réalité celle d'une bouillie, c'est à dire pâteuse et collante. En travaillant sur la sélection de souches bactériennes isolées de graines ou plantes et sur la fermentation hydrolytique de l'amidon il a réussi à éliminer cette caractéristique défavorable et à donner au produit tant un goût qu'une texture de yaourt brassé.

 

Un projet singulier et créatif.

Détentrice du procédé de fabrication, la société Plurielles ne souhaite pourtant pas faire évoluer le système de production du "yaourt de céréales" vers l'industrialisation et la grande distribution. Christophe Favrot (gérant) et Nathalie Mouillot, co-inventeurs, souhaitent utiliser la potentialité de ce nouveau produit pour créer un modèle économique innovant, favorisant l'autodétermination, la créativité, l'échange et la mise en commun des savoirfaire, la solidarité, la sobriété. Les ventes de Nomad'Yo s’élèvent actuellement à 2000 pots par mois, le seuil de rentabilité étant estimé à 3000 pots/mois. L’objectif de Christophe Favrot est à terme de dupliquer ce modèle de micro-yaourterie dans d’autres régions en apportant son appui technique aux porteurs de projets.

 

 

PRIX DEVELOPPEMENT : CATHERINE FLURIN, BALLO-FLURIN APICULTEURS (65) : un pollen polyfloral dynamisé Bio proposé sous forme de stick.

Catherine Flurin Ballo Flurin apiculteursInstallée dans les Hautes-Pyrénées depuis 20 ans, Ballot-Flurin Apiculteurs est reconnue pour son savoir-faire apicole et la valorisation innovante de produits bio de santé et de bien-être issus de la ruche.

Pionnière de l’apiculture bio au début des années 80 et à l’origine du cahier des charges de l’Apiculture Douce®, Catherine Flurin, PDG de Ballot-Flurin Apiculteurs, continue d’imaginer la bio de demain. Conçue pour renforcer les labels officiels bio, l’Apiculture Douce®, fruit de 30 ans de recherches, respecte un cahier des charges novateur qui vise à créer des préparations apicoles de qualité biologique supérieure, dans le respect commun du bien-être des abeilles, de la nature et de l’homme.

 

Pionniers de l’apiculture biologique, Ballot-Flurin Apiculteurs sont acteurs d’une économie solidaire à dimension humaine et ancrée en région.

L’Apiculture Douce® contribue à une économie responsable à taille humaine, ancrée en région. Fiers de ses terroirs et ouverts sur le monde, Ballot-Flurin Apiculteurs refusent l’importation lointaine à bas prix de matières apicoles standardisées, et privilégient une apiculture bio française et euro-régionale qui maintient la vie et le travail dans les campagnes.

Entreprise familiale et indépendante avec ses propres ruchers, Ballot-Flurin Apiculteurs sont unis solidairement avec de petits apiculteurs locaux qui partagent les mêmes convictions et vision de la nature. Assurant un approvisionnement régulier en matières apicoles, cette interdépendance avec les apiculteurs locaux permet également de protéger les terroirs et les abeilles et d’obtenir des produits d’une qualité exceptionnelle. Créateurs d’emplois ruraux, Ballot-Flurin Apiculteurs garantissent aux apiculteurs le prix d’achat de leurs matières premières, l’assurance d’une collaboration à long terme, le respect de leur indépendance, le prêt de dispositifs apicoles, ainsi que des formations techniques régulières et aides matérielles à l’installation de jeunes apiculteurs.

 

Un procédé de récolte du pollen breveté qui prend soin des abeilles et permet de mieux collaborer avec la ruche pour obtenir des produits d’une qualité exceptionnelle.

Pour récolter le pollen, à l’une des entrées de la ruche sont installées des trappes à pollen «libre arbitre» mises au point et brevetées par Ballot-Flurin Apiculteurs, au travers desquelles les abeilles passent et font tomber leurs
pelotes. Les abeilles peuvent ainsi passer librement par l’une ou l’autre porte. Ce procédé, qui ne diminue pas la récolte, est beaucoup plus confortable pour les abeilles : il n’y a pas de cadavres, de pattes et d’ailes dans le pollen. Le pollen est donc plus propre et les abeilles ne sont pas stressées.

En retour du soin apporté aux abeilles, les apiculteurs collectent des produits d’une qualité exceptionnelle : miel, gelée royale, propolis, pollen. Les matières premières sont ensuite transformées sur place grâce à des méthodes artisanales de fabrication à base de procédés low-tech manuels non polluants. Cette méthode de transformation qui respecte la qualité vivante du produit est appelée dynamisation et permet d'obtenir des produits excellents pour la santé. Le pollen Ballot-Flurin est un des meilleurs produits jamais étudié par le laboratoire de cristallisation sensible. Les équilibres sont respectés et l’énergie est d’excellente qualité. Il est exempt de toute trace de chimie et éveille les forces vitales et l’immunité. Il a une capacité stimulante en agissant subtilement. On peut l’adapter aux jeunes organismes qui sont exubérants pour stimuler les défenses immunitaires. Sur le long terme, le travail s’effectue en profondeur.

Dans le respect du choix des abeilles qui savent apporter à la colonie toute la variété de nutriments nécessaires, les pollens des diverses fleurs ne sont pas séparés. Pour conserver le pollen, le procédé exclusif « Hydroplus » consiste à faire comme les abeilles : le ventiler entre 30 et 35°C, température identique à celle de la ruche. Ce procédé évite de dessécher le pollen avec des températures trop hautes. Le pollen n’est également pas congelé afin de conserver toute son énergie vibratoire. Au final, le pollen n’est pas dénaturé et conserve une texture moelleuse.

stick pollen polyfloral  bio

 

Stick de pollen polyfloral dynamisé bio : un produit innovant au service de notre forme et vitalité

La gamme actuelle de Ballot-Flurin Apiculteurs comprend de nombreux produits (miels, pollen, propolis, produits cosmétiques, compléments alimentaires). Elle sera élargie dès ce mois de décembre 2013 avec un produit innovant : un pollen polyfloral proposé sous forme de stick.

Ballot-Flurin Apiculteurs seront les premiers à conditionner le pollen sous forme de sticks. Ce conditionnement présente plusieurs avantages : il permet une meilleure conservation du pollen à l’abri de l’air, de l’humidité et de la lumière, et propose un produit pré dosé (aucun risque de confusion quant à la quantité à prendre) d’une utilisation pratique (il est en effet plus facile de transporter un stick dans un sac qu’un pot en
verre !).

Le pollen polyfloral bio Ballot-Flurin contient de nombreux éléments : une forte proportion d’acides aminés libres et faciles à assimiler, des acides gras, des vitamines (provitamine A, vitamines E et C), des enzymes, des ferments et des levures qui jouent un rôle important dans la respiration cellulaire, des sels minéraux et oligoéléments (manganèse, zinc, calcium, fer, magnésium, cuivre, potassium), des hormones et des gonadotropines, des facteurs antibiotiques naturels, des flavonoïdes (polyphénols) ou encore des phytostérols.

Parfait pour une vie saine et active, le pollen polyfloral bio Ballot-Flurin est peu calorique (seulement 22.8 kcal/stick). L’analyse nutritionnelle montre qu’il est naturellement riche en fibres, en protéines végétales prédigérées facilement assimilables par l’organisme et en manganèse. Ainsi, il contribue au maintien et à l’accroissement de la masse musculaire ainsi qu’au maintien d’une ossature normale, il protège les cellules contre le stress oxydatif et contribue à un métabolisme énergétique normal. Il permet à tout moment, forme et vitalité au naturel et est particulièrement indiqué dans les baisses de forme, périodes d’examen, pour la récupération sportive, la minceur. Il convient aux enfants de plus de 36 mois. Pris pur ou mélangé à un jus de fruit, une salade de crudités, une soupe …, le stick peut être pris en cure de 3 semaines aux changements de saison. La dose journalière recommandée est de 1 à 2 sticks de 6g par jour.

 

 

 

La remise des Prix de la 5e édition du Concours national de la création agroalimentaire BIO s’est déroulée le mardi 20 décembre 2016 dans les locaux de la Chambre du Commerce et d’Industrie du Gers. Parmi les 10 entreprises sélectionnées, le Jury a choisi de distinguer :

. Mademoiselle Pham, 1ère marque de plats cuisinés vietnamiens bio (Prix « Création »)

. La Ferme du Hitton, à l’initiative d’une pâte à tartiner au lait d’ânesse bio (Prix « Développement »).

CCI du GERS
GERS DEVELOPPEMENT
Concours national de la création agroalimentaire Bio

François Bedoussac
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
T. 06 33 88 58 76

Relations Presse

RP Communication
Isabelle Barèges

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ludivine Di Méglio

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.